Sélectionner une page

 Saint-Ouen-sur-Seine, le 15 novembre 2021

GESTION DES LYCEES D’ILE-DE-FRANCE DEPUIS 2016  : UN RAPPORT DE LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES TIRE LE SIGNAL d’ALARME

 

Le rapport de la Chambre Régional des Comptes (CRC) sur la gestion des lycées depuis 2016 a été rendu public. D’une gravité rarissime pour un document de cette nature, il s’agit d’un véritable signal d’alarme.

A de multiples reprises, les magistrats de la Chambre pointent l’opacité des investissements régionaux, le manque d’informations transmises aux élus et des défauts de pilotage dans l’entretien et la construction des lycées.

La Chambre étrille également le principe, le rapport d’analyse des offres et le coût du contrat de PPP des lycées de Palaiseau et Perrefitte, soulignant un possible conflit d’intérêts.

La CRC note par ailleurs une très faible consommation des crédits dédiés à l’investissement, de l’ordre de 25% en moyenne par an de mandatement des crédits votés.

Enfin, un rappel à la loi est adressé à l’exécutif régional concernant la mise en place des brigades de sécurité. La Chambre juge en effet la Région incompétente en la matière et en infraction avec le Code de l’Education.

L’ensemble de ces points sont dénoncés depuis plusieurs années par les élu.es de notre groupe. Bien que la CRC porte une vision libérale de l’intervention publique, son rapport confirme ces graves manquements qui pénalisent les élèves, le personnel technique des lycées, les équipes pédagogiques et les finances régionales.

La Chambre a été confronté des manœuvres d’obstructions de la part de la région lors de ses investigations. Elle a été confrontée à ce que l’opposition régionale connait. Après le fiasco que résume ce rapport, l’exécutif régional a souhaité étouffer les débats : elle a refusé de le présenter lors de la commission dédiée aux lycées qui s’est déroulée le 10 novembre dernier.

Comme la loi l’impose à l’exécutif régional, ce rapport historique fera l’objet d’un débat lors de la séance du 17 novembre 2021. Nous nous saisirons de cette occasion pour exiger des réponses de la part de la Présidente de Région.

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Page generated in 0,787 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This