Triangle de Gonesse : l’EPFIF doit stopper ses poursuites contre les opposants à Europacity !

13 Juil 2018 | Communiqués

Les élu.e.s régionaux Front de Gauche apportent leur soutien au CPTG, et demandent à l’EPFIF et à son président de stopper leurs poursuites.

Le Tribunal de Grande Instance de Pontoise a décidé de renvoyer au 12 septembre prochain sa délibération sur le référé déposé par l’Établissement public foncier d’Ile-de-France (EPFIF) contre le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG), opposé au projet Europacity. Les élu.e.s régionaux Front de Gauche apportent leur soutien au CPTG, et demandent à l’EPFIF et à son président de stopper leurs poursuites.

Pour Jean-Michel Ruiz, conseiller régional, « le Collectif pour le triangle de Gonesse a toute légitimité à s’opposer au projet Europacity, qui est un véritable scandale environnemental et économique. Le CPTG et les initiateurs du projet CARMA portent aujourd’hui pour le triangle de Gonesse un véritable projet d’avenir en matière d’écologie et d’agriculture durable. L’EPFIF et la Région Ile-de-France doivent les soutenir, au moins les écouter, et non les expulser et les trainer en justice ! »

Pour Didier Mignot, conseiller régional, « alors que Valérie Pécresse et son exécutif ne cessent de vanter aux médias leur attachement à la question environnementale, ils s’obstinent à soutenir le projet Europacity, qui est radicalement à l’opposé de ce qu’il faut faire en matière d’aménagement durable. Le président de l’EPFIF Geoffroy Didier devrait s’intéresser aux propositions du CPTG et au projet CARMA, notre région aurait tout à y gagner. L’exécutif régional doit auditionner les porteurs d’une alternative. M. Didier doit entendre raison et mettre fin à la procédure juridique engagée par l’EPFIF. Pour notre part, nous soutenons la démarche du CPTG et l’émergence d’un projet alternatif. Ce sujet majeur pour l’aménagement de la région Ile-de-France a bien davantage besoin de démocratie que de poursuites judiciaires. »

Paris, le 12 juillet 2018

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Valérie Pécresse : une contre-révolution des transports

Valérie Pécresse : une contre-révolution des transports

A l’occasion du Conseil d’IDF Mobilités du 11 juillet prochain, les élu.e.s communistes-Front de gauche demandent à sa présidente Valérie Pécresse de s’engager clairement pour la défense du service public de transports et contre les logiques de dumping social dans ce...

lire plus
Share This
Page generated in 0,820 seconds. Stats plugin by www.blog.ca