Sélectionner une page

Terrains synthétiques à petites billes noires : Le Front de gauche satisfait : à sa demande, l’Ile-de-France suspend le financement.

Mar 16, 2018 | Communiqués

Alerté depuis quelques mois par plusieurs études scientifiques de qualité et des enquêtes de presse, le groupe Front de gauche n’a cessé de mettre en garde l’exécutif régional quant aux dangers des terrains synthétiques construits avec des granulés noirs issus de pneus usagés. Il s’agit de prévenir et d’éviter un potentiel scandale de santé publique.

En novembre, suite à l’un de nos amendement, un moratoire sur le financement de ces terrains jusqu’en mars 2018 était mis en place en attente d’une analyse scientifique indépendante.

Hier, lors de la traditionnelle séance de question d’actualité, le groupe Front de gauche a interpellé Valérie Pécresse sur la rupture de ce moratoire puisque le financement d’un tel terrain était proposé pour la ville de Garges-lès-Gonesse en commission permanente.

A cette occasion, Valérie Pécresse a annoncé que le projet serait retiré et que le moratoire serait respecté. Nous sommes satisfaits de cette décision mais restons vigilants.

Les alertes sur les dangers de ces petites billes noires qui contiennent près de 190 composants cancérigènes doivent retenir toute notre attention.

Ce sont des millions de Franciliens et principalement des enfants et des jeunes qui sont concernés. Pour Céline MALAISÉ, « Notre responsabilité en tant qu’élu.e n’est pas d’être alarmiste, ni de minimiser, mais d’agir avec une double responsabilité : protéger nos concitoyens et conduire des politiques publiques conformes à la protection de la santé. »

Paris, le 16 mars 2018

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Share This
Page generated in 1,293 seconds. Stats plugin by www.blog.ca