Rétablissement de l’aide aux transports pour les bénéficiaires de l’AME : Une belle victoire contre la discrimination !

11 Juil 2018 | Communiqués

La cour d’appel vient de confirmer l’illégalité et l’erreur de droit concernant la décision prise par Valérie Pécresse en 2016 de supprimer la réduction tarifaire dans les transports pour les titulaires de l’Aide médicale d’Etat (AME). C’est une excellente nouvelle pour les 110 000 personnes concernées qui vont enfin retrouver leur droit à la mobilité dont ils étaient privés depuis plus de 29 mois.

Pour Céline Malaisé, Présidente du groupe Front de Gauche au Conseil Régional : « Valérie Pécresse avait fait de cette mesure injuste et xénophobe un symbole de sa présidence de la région Ile-de-France. C’est un véritable camouflet politique qui lui est infligé. »

Devant faire marche arrière, malgré ses multiples tentatives de contourner l’État de droit, le rétablissement de cette tarification sociale est à l’ordre du jour du Conseil d’administration d’Ile-de-France Mobilités du mercredi 11 juillet. De façon lamentable, Valérie Pécresse tente une dernière manœuvre en mettant une clause à priori illégale et mesquine « limitant (le demi-tarif) aux foyers connus de l’administration fiscale ».

Pour Jacques Baudrier, Conseiller de Paris (PCF) et administrateur d’Ile-de-France Mobilités : « nous allons déposer un amendement pour supprimer cette clause tout à fait anormale, et d’autres pour étendre la gratuité à d’autres publics, comme les bénéficiaires de l’Allocation Adultes Handicapés, et les collégiens, lycéens et étudiants boursiers ».

Paris, le 10 juillet 2018

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Share This
Page generated in 0,987 seconds. Stats plugin by www.blog.ca