Sélectionner une page

Projet Gare du Nord 2024 : la copie doit être revue !

9 Mar 2020 | Aménagement, Communiqués

Projet Gare du Nord 2024 : la copie doit être revue!

Les commissaires enquêteurs viennent de rendre un avis favorable au projet de réaménagement de la Gare du Nord, porté par le groupe Auchan et la SNCF. Pour les conseiller.e.s régionaux Front de Gauche, cet avis est totalement biaisé, car aucune réponse n’a été donnée aux nombreuses critiques formulées par les habitant.e.s et les élu.e.s locaux. Le débat doit donc se poursuivre, pour un projet réellement viable et respectant l’intérêt public.
 
Pour Fabien Guillaud-Bataille, conseiller régional et administrateur d’IDF Mobilités, « les enquêteurs concèdent que le projet ne répond pas aux besoins des voyageurs quotidiens. Aucune réponse n’est apportée à cette question, au contraire : l’agrandissement prévu de la Gare du Nord représente quatre fois plus que sa surface actuelle. Il n’est pas pensé pour le transport en commun et ses usagers, mais pour des bureaux, des commerces et des loisirs. C’est bien un projet commercial qui tourne le dos aux besoins des 750 000 voyageurs quotidiens qui transitent par cette gare, qui sont les usagers des RER, des Transiliens et des TER, qui verront leurs temps de trajet augmenter. Il se traduira par un allongement des durées d’accès des voyageurs aux quais de surface, et une congestion dans le terminal des départs. Ce projet aura aussi des répercussions sur la viabilité des commerces proches des gares sur le réseau Paris-Nord, déjà très fragilisés par la multiplication des grands centres commerciaux de la banlieue Nord ».
 
Pour Céline Malaisé, présidente du groupe Front de Gauche, « les enquêteurs concèdent également que le projet manque d’ouverture sur le quartier de la gare, mais là aussi, rien n’est prévu pour y répondre.  Ce projet conçu à la façon des duty free des aéroports se destine à d’autres consommateurs que les habitants du quartier. Il ne tient pas compte des besoins quotidiens de ses habitant.e.s. Et l’intermodalité n’y est quasiment pas pensée : y accéder en vélo relèvera de l’exploit ! Ces habitant.e.s dénoncent le caractère hyper-commercial du projet, pensé au détriment des espaces de circulation des usagers et de l’accès aux services de transports.
Des architectes de renom ont souligné que les abords déjà saturés de la gare n’étaient pas traités convenablement, et que cette extension des activités commerciales renforcerait l’asphyxie du quartier. Ce projet ne fait que poursuivre la logique de privatisation rampante de nombreux espaces publics, soumettant à la rentabilité et aux intérêts particuliers ce qui appartient à la cité. Toute la valeur produite par la métropole, par ses lieux et équipements publics, est alors vouée à se transformer en profits pour les grands groupes privés.
C’est le démantèlement du service public de transport ferré qui se poursuit ici, dans le mépris des impératifs sociaux et écologiques. Si ce projet voit le jour ce serait un immense gâchis. Nous restons pour notre part aux côtés des usagers, des habitant.e.s du quartier et des élu.e.s locaux, qui réclament un autre projet, prenant en compte l’intérêt commun et les principes du service public ».

Paris, le 9 mars 2020


Nous suivre sur les réseaux


Grands encouragements aux lycéennes et lycéens qui passent les écrits du bac philo et du bac français après ces deux années scolaires bouleversées.

#Bac2021

La soi-disant révolution de transports selon Valerie Pécresse ce sont 10 projets suspendus ou abandonnés faute de budget …

Et en 2020, la droite régionale a confisqué 483 millions € aux Franciliens … qui auraient pu financer certains projets
⬇️

https://leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/transports-en-ile-de-france-de-lextension-du-t1-a-celle-de-la-ligne-11-dix-projets-bloques-faute-de-budget-08-06-2021-NTE6NX2DQVABLOZXGV5GOUWEH4.php?xtor=AD-366

Load More...

Communiqués


Page generated in 1,892 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This