Plan d’action en faveur des quartiers populaires d’Île-de-France

15 Fév 2018

Retrouvez ici l’ensemble des documents relatifs à la délibération

Le 16 octobre dernier, de nombreux élu.e.s locaux et associatifs réunis à Grigny tiraient le signal d’alarme quant à la situation préoccupante des quartiers populaires. Quarante ans après le lancement de la politique de ville, le bilan est pour le moins contrasté. Les quartiers populaires, pourtant riches d’un immense potentiel humain, d’initiative et de créativité, ne sont pas traités comme ils le devraient. Le sentiment d’injustice de leurs habitant.e.s est pleinement justifié au vu de la réalité.

En coupant des crédits politique de la ville, en s’attaquant au logement social, en supprimant les emplois aidés, Macron et son gouvernement affichent leur désintérêt pour les quartiers populaires et leurs habitant.e.s.

En Ile-de-France, on assiste aussi à une véritable régression depuis l’élection de V. Pécresse. Au delà de ses promesses lancées à Grigny, la réalité est toute autre. Elle mène une véritable guerre contre le logement social, contre les associations de ces quartiers, contre l’égalité pour les jeunes de milieux populaires…

Il est temps de stopper cette politique et d’agir, dans l’intérêt de toute la région. Il y a urgence ! C’est pourquoi le groupe Front de Gauche a proposé le 24 novembre 2017 à l’Assemblée régionale un grand « Plan d’action en faveur des quartiers populaires » (Rapport CR 2017-194) pour remettre à l’ordre du jour l’égalité et la transformation sociale. Avec les acteurs de ces quartiers, il faut changer la donne et faire entrer les quartiers populaires dans le droit commun.

> DOSSIER DE PRESSE ici

> DELIBERATION proposée au vote du Conseil régional le 24 novembre (CR 2017-19) ici

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Share This
Page generated in 1,797 seconds. Stats plugin by www.blog.ca