Quand Pécresse subventionne un think tank libéral avec de l’argent public !

Mar 16, 2018 | Communiqués

Valérie Pécresse et sa majorité ont aujourd’hui décidé d’attribuer en Commission permanente de la Région une subvention 30 000 euros à l’Institut Choiseul. Ceci pour permettre à ce think tank néolibéral d’organiser 6 réunions- dîners-cocktails dans le cadre du très mondain Cercle Interallié. Les élu.e.s Front de Gauche dénoncent vigoureusement ces pratiques de gabegie financière !

Pour Michel Jallamion, conseiller régional, « le choix opaque et sans concertation de l’Institut Choiseul, au motif qu’il projette de créer un club Intelligence artificielle, n’est guère argumenté par l’exécutif. Ceci alors qu’il existe déjà des structures créées par l’Etat en ce domaine, qui auraient pu être sollicitées dans le cadre d’un travail réellement collectif et concerté, en associant les élu.e.s régionaux, ce qui n’est pas le cas ici. Rien ne justifie une telle somme à un tel acteur, surtout pas l’intérêt général ! »

Pour Céline Malaisé, présidente du groupe Front de Gauche, « La Région va financer 6 réunions, au contenu totalement flou, et au coût de 5 000€ chacune. Payer une location de salle au Cercle Interrallié, club huppé réservé aux plus fortunés, est scandaleux alors que la Région vient d’investir dans des locaux neufs à Saint-Ouen. C’est d’autant plus incompréhensible que Mme Pécresse demande des sacrifices aux personnels régionaux, et de lourds sacrifices aussi aux petites associations du social et du culturel sous prétexte d’économies budgétaires ! Et c’est insultant pour les Francilien.ne.s les plus modestes, pour qui de véritables aides sociales de la Région seraient bien plus utiles ».

Paris, le 16 mars 2018

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Share This
Page generated in 1,271 seconds. Stats plugin by www.blog.ca