Sélectionner une page

Nous proposons à l’assemblée régionale de fermer les lycées afin de stopper l’épidémie

30 Mar 2021 | Communiqués, Publications

Paris, le 30 mars 2021  

A l’occasion de la réunion de la Commission permanente de l’assemblée régionale de ce jeudi 1er Avril, le groupe Front de gauche a déposé un amendement proposant à l’assemblée régionale de délibérer dans le sens d’une fermeture de l’ensemble des lycées franciliens. 

Devant la gravité de la situation, la Région IDF doit en effet prendre ses responsabilités et agir pour la protection des Franciliennes et des Franciliens face à la troisième vague épidémique, se mettre en relation avec les Présidentes et Présidents des huit départements franciliens et les maires d’Ile-de-France afin de coordonner la fermeture de l’ensemble des établissements scolaires en Ile-de-France.  

On ne peut plus attendre ! La région capitale est au cœur de la troisième vague épidémique. Le taux d’incidence est désormais au-delà de 640 cas positifs pour 100 000 habitants avec une hausse de 17 % dans la dernière semaine. Les départements de Seine-Saint-Denis et le Val-d’Oise ont des taux qui approchent des 800. L’ensemble des épidémiologistes sont unanimes : si rien n’est fait pour freiner les contaminations, notre pays connaîtra une nouvelle catastrophe sanitaire avec une situation incontrôlable. 

Depuis le 29 janvier, le Président de la République a fait un pari solitaire sur les vies de milliers des nôtres et la santé de dizaines de milliers de nos concitoyens. L’exécutif national n’assume plus son rôle de protection de nos concitoyens. En tant qu’élu·e·s régionaux, nous sommes lucides sur la gravité de la situation. Nous nous devons d’être responsables alors que l’Etat a failli.  Le nombre de contaminations dans les établissements scolaires explose, les classes fermées se multiplient, les personnels éducatifs, les élèves et leurs familles sont en danger. Rien n’a été réellement fait pour sécuriser depuis septembre 2020.  

Ce déni de réalité, ce mépris institutionnel et politique placent les communautés éducatives dans une situation inextricable et les familles dans l’inquiétude.
Nous pouvons freiner l’épidémie en fermant les établissements scolaires. Une étude de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich a mesuré l’effet plus large de la fermeture des écoles sur les cas de Covid-19 et conclut que cette mesure a entraîné une diminution du nombre de cas d’environ un cinquième.  

Le temps de la fermeture devra être utilisé pour vacciner les personnels et aménager les établissements pour les sécuriser, sur la base des propositions que nous avons porté depuis plusieurs mois, avec d’autresafin  d’assurer la continuité du service public d’éducation et l’accueil des élèves : installation de capteurs de CO2purificateurs d’air, utilisation de locaux municipaux, recrutement de personnels supplémentaires, aménagement des salles de restauration. 

 

 

 


Nous suivre sur les réseaux


Communiqués


Page generated in 1,885 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This