Mise en service des trains Franciliens : mettons vraiment l’Europe au service des usagers!

Avr 5, 2019 | Communiqués

Valérie Pécresse annonce que 100 trains neufs Franciliens, qui doivent être mis en service en juin prochain, pourraient être empêchés de rouler en raison d’une modification des normes européennes. Cet imbroglio juridique montre qu’il faut d’urgence revoir les politiques européennes de transports, pour les mettre réellement au service des usagers, et développer un service public digne de ce nom, partout et pour tou.te.s.

Pour Céline Malaisé, présidente du groupe Front de Gauche à la Région IDF, Jacques Baudrier, Pierre Garzon et Fabien Guillaud-Bataille, administrateurs d’IDF Mobilités, « cet imbroglio juridique, dont les usagers franciliens pourraient faire les frais, témoigne une fois encore de l’urgence à mettre en place une politique de transports européenne qui réponde véritablement à l’intérêt commun, aux besoins de développement social et de la transition écologique. Il y a aujourd’hui une demande immense, en France et en Europe, de services publics de qualité. Il faut, face aux enjeux climatiques, développer massivement les transports en commun.
Cela implique de sortir radicalement les politiques européennes des logiques d’austérité, de marché, de concurrence à tout prix, et de leur opacité bureaucratique. Les fonds européens doivent être mobilisés massivement sur ces objectifs. Il faut notamment revenir sur les “ paquets ferroviaires“, qui servent d’appui au Gouvernement français pour démanteler les services publics nationaux de transports de voyageurs et de fret. Et il faut être cohérent : Madame Pécresse a beau jeu de dénoncer aujourd’hui les absurdités européennes, alors qu’elle-même et ses amis des Républicains et du PPE ont pleinement soutenu ces politiques calamiteuses ! »

Paris, le 5 avril 2019

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Share This
Page generated in 1,098 seconds. Stats plugin by www.blog.ca