Sélectionner une page

Lutte contre l’habitat indigne : encore un effort Madame Pécresse !

Sep 5, 2017 | Communiqués, Logement, Solidarité

Le vice-président à la Région IDF et président de l’Établissement public foncier (EPFIF) Geoffroy Didier annonce aujourd’hui débloquer 20 millions d’euros pour lutter contre les marchands de sommeil. Mais cette bonne nouvelle ne doit pas masquer la politique de logement hostile aux précaires et aux mal logés que mènent ce dernier et la présidente V. Pécresse.

Les pratiques des propriétaires qui exploitent la misère des plus précaires en louant des logements insalubres à des prix scandaleux, sont un véritable fléau. Il faut s’y attaquer sans concessions.

Pour Taylan Coskun, conseiller régional d’Ile-de-France, « certaines propositions vont dans le bon sens, comme les sanctions aux marchands de sommeil et les expropriations. Il faut également mieux protéger les locataires victimes. Permettre aux maires de préempter les habitats indignes pour faire des logements sociaux est positif aussi. Mais il faut du social accessible aux plus modestes. Le problème est que M. Didier et Mme Pécresse ne veulent plus subventionner les maires qui ont une politique de logement social ambitieuse, et qu’ils ont réduit de 40 millions d’euros le budget régional du logement social ! »

Pour Céline Malaisé, présidente du groupe Front de Gauche, « les pouvoirs publics doivent redoubler d’efforts contre le mal logement et les marchands de sommeil. A l’opposé de ses annonces récentes, le Gouvernement doit renforcer les droits des locataires et soutenir le logement social. Mme Pécresse et son exécutif doivent aussi comprendre que leurs annonces n’auront de sens que s’ils mettent en œuvre une politique de logement social forte, qui soutienne réellement les maires bâtisseurs en Ile-de-France ».

Paris, le 5 septembre 2017

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Page generated in 2,369 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This