Sélectionner une page

Lettre d’information des élu·e·s Front de gauche du Conseil régional d’Île-de-France n°49 – juillet 2020

20 Juil 2020 | Lettre d'information, Publications

Financement des transports publics franciliens :
l’État doit assurer ses responsabilités !

Suite à d’importantes pertes de recettes liées à la crise sanitaire, Ile-de-France Mobilités a annoncé le 8 juillet 2020 son incapacité à payer ses échéances à la RATP et à la SNCF. Ce défaut de paiement était annoncé dès lors que l’État ne s’engageait pas pour compenser les 2,6 milliards d’euros manquants à IDFM. Depuis plusieurs semaines nous alertions le Gouvernement afin qu’il apporte son soutien budgétaire total à IDF Mobilités. Avec seulement 425 millions d’euros annoncés, celui-ci n’a absolument pas répondu à ces besoins.

Cette situation peut dès lors conduire à la dégradation de l’offre de transports, et à de nouveaux reports des investissements pour la rénovation des réseaux, qui sont plus que jamais urgents et indispensables. Un désastre pour les millions d’usagers franciliens !

Pour nous, augmenter encore les tarifs transports franciliens n’est pas envisageable : ils l’ont déjà été à plusieurs reprises depuis 2016, ce que nous avons largement dénoncé, alors que les usagers subissent lourdement les dysfonctionnements quotidiens du réseau régional, mais aussi, ces derniers mois, les effets de la crise sanitaire. On ne peut, ni ne doit les pressurer davantage !

L’État doit donc assurer tout de suite ses responsabilités et soutenir sans faille le fonctionnement des transports en commun, qui sont les transports quotidiens, écologiques, populaires, de plus de 5 millions d’usager·ère·s.

L’État a été capable de faire des plans de sauvegarde pour le secteur privé avec l’automobile et l’aéronautique, il doit le faire pour les transports publics. Cela a été fait dans de nombreux pays confrontés à la même situation. C’est donc aussi possible en France. Ne pas agir reviendrait à mettre délibérément en péril le service public de transports régional. Le Gouvernement et le président Macron doivent cesser immédiatement ce jeu dangereux !

Notre groupe a donc proposé à l’ensemble des élu·e·s régionaux de se mobiliser davantage pour ce service public. Nous avons proposé qu’une pétition à l’initiative de la Région soit diffusée auprès des usager·ère·s, afin que le président Macron et le Gouvernement mettent en place rapidement un plan de sauvegarde des transports publics, et soutiennent IDF Mobilités. Cette proposition a recueilli l’unanimité au sein du Conseil régional et les associations d’usagers s’y sont pleinement associées.

Il est essentiel que tous les usager·ère·s, les Franciliennes et les Franciliens, fassent entendre leurs voix sur cet enjeu majeur. N’hésitez pas à signer et à faire signer cette pétition !

Céline MALAISÉ,

Présidente du groupe Front de gauche


Nous suivre sur les réseaux


TRIBUNE
La gratuité des transports publics, c’est l’avenir.
Nous voulons que ce débat soit sérieusement mené, ni pour le buzz, ni balayé d’un revers de main financière, mais instruit globalement, avec raison et les yeux tournés vers les urgences d’aujourd’hui et demain.

Je le redis :
«Le prétexte de la lutte contre le terrorisme est fallacieux. L’efficacité de ce déploiement dans les espaces publics est loin d’être avérée. On voit en revanche l’usage liberticide qui en est fait dans des pays non démocratiques.»

https://www.20minutes.fr/paris/2453159-20190218-ile-france-valerie-pecresse-prone-reconnaissance-faciale-transports-opposition-montre-creneau https://twitter.com/transportsidf/status/1320056788394430464

Le Parisien - Transports IDF@TransportsIDF

Insécurité : Pécresse plaide pour la reconnaissance faciale dans les transports
➡️ https://l.leparisien.fr/ERU2

Load More...

Communiqués


Page generated in 1,856 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This