Sélectionner une page

La « révolution des transports » de Pécresse serait donc leur privatisation !

5 Fév 2020 | Communiqués, Dossiers, Transports

Paris, le 5 février 2020

C’est à l’occasion d’un bilan des conséquences des grèves dans les transports franciliens que Valérie Pécresse propose d’accélérer le calendrier de la mise en concurrence des lignes du réseau de transport francilien.

Pécresse réussit donc le tour de force de, à la fois, piétiner le droit de grève pourtant constitutionnel et forcer à la privatisation d’un service public des transports. C’est doublement inadmissible. Laisser penser que la privatisation serait magique pour les usagers et ferait disparaître les grèves est mensonger et preuve de mépris pour celles et ceux qui font fonctionner les transports en commun et qui se sont opposés avec détermination à la casse de droit à la retraite pour tou·te·s.

La privatisation des transports publics est un mirage des libéraux. Elle n’apporte non seulement aucune amélioration pour les usagers en matière de qualité de service et elle s’accompagne d’un déraillement sérieux des tarifs. Sans compter qu’elle accroît le dumping social entre les salariés du secteur, comme le dénonce régulièrement Fabien Guillaud-Bataille, administrateur d’IDF Mobilités.

Pour Céline Malaisé, présidente du groupe Front de Gauche à la Région Ile-de-France, « Cette logique de privatisation des transports, Valérie Pécresse la met en œuvre indirectement depuis le début de son mandat à travers son soutien au scandaleux train des riches CDG Express ou encore en finançant des études pour navettes autonomes qui seraient gérées par un groupe automobile reliant Roissy à La Défense ». Sa révolution de transports », que les usagers ne voient toujours pas, serait donc de les privatiser main dans la main avec E .Macron. Cela aurait des conséquences désastreuses pour les Francilien·ne·s et désorganiseraient encore plus des transports que la droite n’a pas su améliorer. C’est un choix purement idéologique libéral contre l’intérêt général car partout, même en Angleterre, ceux qui ont privatisé les transports en commun en reviennent et renationalisent. Ce passage en force de Pécresse, sans aucun mandat ni des Francilien·ne·s ni d’une majorité, est irresponsable. Il est grand temps de tourner la page Pécresse en Ile-de-France. »


Nous suivre sur les réseaux


TRIBUNE
La gratuité des transports publics, c’est l’avenir.
Nous voulons que ce débat soit sérieusement mené, ni pour le buzz, ni balayé d’un revers de main financière, mais instruit globalement, avec raison et les yeux tournés vers les urgences d’aujourd’hui et demain.

Je le redis :
«Le prétexte de la lutte contre le terrorisme est fallacieux. L’efficacité de ce déploiement dans les espaces publics est loin d’être avérée. On voit en revanche l’usage liberticide qui en est fait dans des pays non démocratiques.»

https://www.20minutes.fr/paris/2453159-20190218-ile-france-valerie-pecresse-prone-reconnaissance-faciale-transports-opposition-montre-creneau https://twitter.com/transportsidf/status/1320056788394430464

Le Parisien - Transports IDF@TransportsIDF

Insécurité : Pécresse plaide pour la reconnaissance faciale dans les transports
➡️ https://l.leparisien.fr/ERU2

Load More...

Communiqués


Page generated in 2,713 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This