Sélectionner une page

LA RÉGION DOIT SE POSITIONNER CONTRE LE CDG EXPRESS !

Jan 24, 2019 | Communiqués

Alors que l’impact négatif du projet CDG Express sur les transports du quotidien est avéré, alors qu’un nombre croissant d’usagers, de salariés, et d’élu.e.s de toutes couleurs politiques se prononcent contre, alors que le Préfet auditionne pour que l’État prenne sa décision en février, Valérie Pécresse doit désormais s’engager clairement contre ce projet.

Pour le groupe Front de gauche « un très grand nombre d’élu.e.s, maires, parlementaires, présidents de conseils départementaux, conseiller.e.s régionaux, appuyés sur des études précises, alarment quant aux nuisances considérables du projet privé CDG Express sur le service public de transports des réseaux Paris Est et Nord. Ce projet est totalement scandaleux au regard des besoins des usagers de ces territoires, qui n’en profiteront pas. Ils demandent que l’argent soit investi pour les réseaux publics, et eux seuls. Ils ont demandé au Préfet que l’État cesse de faire passer en force ce projet, et l’annule définitivement. C’est la voie de la raison. Mme Pécresse, comme présidente de Région et d’IDF Mobilité ne peut plus tenir un équilibre instable en disant qu’il n’existe pas de garanties suffisantes sur la priorité donnée aux transports du quotidien, et en soutenant malgré tout ce train pour les riches et les touristes.
Présider une Région de 12 millions d’habitants doit être guidé par l’intérêt général des Franciliens et non la seule recherche d’une compétitivité mondiale hypothétique. Comment Valérie Pécresse peut-elle déplorer la privatisation d’ADP et en même temps soutenir le CDG Express adossé à cette même privatisation ? Il est temps que la Région prenne une position
résolument opposée au CGD Express. »

Paris, le 24 janvier 2019

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Non à la délocalisation masquée des emplois de Nokia !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUN AUX GROUPES DE GAUCHE ET ÉCOLOGISTES Paris, le 1er juillet 2020 Nous, élus des groupes de gauche et écologistes au Conseil régional d’Île-de-France, dénonçons les annonces du groupe Nokia visant à supprimer 1233 emplois en France, dont plus...

lire plus
Page generated in 1,752 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This