Hébergement des sans-abris : Un effort supplémentaire de Mme Pécresse est possible !

Déc 14, 2018 | Communiqués

Valérie Pécresse vient de proposer la mise à disposition des anciens locaux de la Région, situés au 35 boulevard des Invalides à Paris, pour créer 49 places d’hébergement d’urgence pour les femmes sans abri et leurs enfants sortant de maternité́. C’est une avancée louable, mais qui doit être élargie et prolongée pour répondre aux immenses besoins en matière d’hébergement et de relogement.

Pour Jean-Michel Ruiz, conseiller régional, « nous prenons acte de cette décision positive, qui fait suite aux initiatives déjà prise par la ville de Paris, et aux demandes des élu.e.s de Gauche à la Région, dont le groupe Front de Gauche. Mais nous regrettons qu’elle ne soit pas à la hauteur des besoins en hébergement et relogement des sans-abris en Ile-de-France. Leur nombre a augmenté de 50% en dix ans, ils sont plus 140 000 et près de la moitié vivent en Ile-de-France. Le Samu social indiquait que seuls 30 % des appels au 115 aboutissent à une proposition d’hébergement. Mme Pécresse, qui préside la Région la plus riche de France, peut faire plus et mieux. D’autant que cette mesure ne saurait faire oublier qu’elle a, depuis 2015, supprimé 12 millions d’euros consacrés à l’hébergement des sans-abris ».

Pour Céline Malaisé, présidente du groupe Front de Gauche, « nous proposons donc à Mme Pécresse de déployer des fonds supplémentaires, pour davantage de places d’accueil et pour un public de sans-abris plus large que celui proposé. C’est possible financièrement en remobilisant les fonds pour l’hébergement supprimés par Mme Pécresse, et c’est possible matériellement puisque ces anciens locaux régionaux s’étendent sur 17 000m2 ! Nous proposons aussi de pérenniser cette mesure, par un travail avec l’État, la ville de Paris et les associations, visant à transformer ces locaux en structure d’accueil et de relogement durable. Ce pourrait être un premier pas vers la mise en place d’un bouclier social régional, réellement indispensable, et que nous avons également proposé pour le budget régional 2019».

Paris, le 14 décembre 2018

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Share This
Page generated in 1,011 seconds. Stats plugin by www.blog.ca