Grand froid / aide aux sans-abris : « Madame Pécresse, au-delà des mots, il faut agir ! »

Fév 8, 2018 | Communiqués

Depuis quelques jours, une vague de grand froid s’est abattue sur l’Île-de-France et fragilise bien plus encore les plusieurs dizaines de milliers de personnes vulnérables qui vivent dans nos rues. Les institutions locales agissent chacune à son échelle, en fonction de ses moyens.

Pour la Région Île-de-France, à la fois la plus riche et la plus inégalitaire d’Europe, l’aide aux sans-abris sera rapidement évaluée puisque quasi inexistante.

En effet, l’aide aux sans abri à la sauce Pécresse, c’est moins 12 millions d’euros pour l’aide à la construction d’hébergement dédié ou encore moins 7,2 millions d’euros pour les associations leur portant secours, et ce en l’espace d’à peine 2 ans.

La présidente de Région, Valérie Pécresse, a beau jeu de déplorer, lors de ses maraudes avec le Samu social, le « triste constat » de la situation vécue par ces milliers de concitoyen.ne.s.

Pour Céline MALAISÉ, présidente de groupe, « ses larmes de crocodile ne sauraient nous faire oublier la vacuité de son budget «action sociale» qu’elle a délibérément choisi de vider ».

Pour Sylvie FUCHS, conseillère régionale, « Valérie Pécresse doit rapidement revoir sa copie en matière d’aide aux sans-abri. Devant l’énormité des besoins, la région la plus riche d’Europe ne peut rester les bras croisés. Elle doit agir, aider et réduire les inégalités les plus criantes, en commençant par celles que l’on croise chaque jour dans nos rues. »

 

Paris, le 8 février 2018

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Share This
Page generated in 1,824 seconds. Stats plugin by www.blog.ca