Sélectionner une page

Financement de gendarmerie dans le Val-d’Oise : Valérie Pécresse doit prendre ses responsabilités !

Avr 3, 2018 | Communiqués

La Région Ile-de-France a récemment annoncé à l’intercommunalité Carnelle-Pays de France, dans le Val-d’Oise, qu’elle refusait de financer sa nouvelle gendarmerie prévue pour 2019. Malgré de grandes promesses sur la sécurité, Valérie Pécresse contredit une fois de plus ses engagements !

Pour Jean-Michel Ruiz, Conseiller régional, « la Région refuse aujourd’hui de verser la subvention de 850 000€ qu’elle s’était engagée à payer à l’intercommunalité, au motif que l’État, de son côté ne s’est pas engagé. Mais il n’est pas possible de se renvoyer la balle indéfiniment. Il y a des besoins bien réels en matière de service public de sécurité sur ce territoire. La construction de cet équipement en fait partie, les habitants et les gendarmes l’attendent. Madame Pécresse doit prendre ses responsabilités ! »

Pour Céline Malaisé, présidente du groupe Front de Gauche, « Valérie Pécresse tient de grands discours sur la sécurité. Mais sa politique est en réalité brouillonne et pleine de contradictions. D’un côté elle se substitue à l’État, notamment en créant des dispositifs sur lesquels il n’existe pas de réelle demande et sur lesquels les fonds régionaux prévus ne sont pas dépensés, comme pour les fameux “centres de déradicalisation” ou les “portiques de sécurité”. De l’autre, en refusant de financer des équipements réellement utiles, comme cette gendarmerie, elle se désengage et rompt avec une politique de financement de la Région en matière de sécurité qui avait fait ses preuves. Ce n’est pas responsable ! »

Paris, le 3 avril 2018

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Share This
Page generated in 1,288 seconds. Stats plugin by www.blog.ca