Financement d’associations catholiques obscurantistes et d’associations anti-IVG – Pécresse sous influence

Nov 21, 2018 | Communiqués

Lors de la commission permanente du Conseil régional d’Île-de-France du 21 novembre, le groupe Front de gauche alertera par voie d’amendements les élu.e.s régionaux du financement prévu de plusieurs structures aux objectifs dangereux.

 Ainsi Pécresse propose 25 000 € pour la « Nuit du bien commun » qui sélectionne et aide des structures portant un projet de société ancré très à droite et dominée par la mouvance catholique traditionaliste : la Fondation Espérance Ruralités, sœur jumelle de la fondation Espérances Banlieues et abritée par la Fondation pour l’École qui défend une vision de l’école basée sur les valeurs morales d’un catholicisme réactionnaire, la Fondation Sainte Jeanne De Valois, l’association viriliste GENESES, la Puy Du Fou AcademieCette « nuit du bien commun » est plutôt celle de « Sens commun ». Ces élu.e.s de la Manif pour tous appartiennent à la majorité régionale et aiguillent à la droite extrême les choix politiques de Valérie Pécresse.

 Ou encore 15 000€ pour Laissez Les Servir qui entretient un rapport messianique avec les jeunes des quartiers populaires. Comment la région Île-de-France peut-elle soutenir une structure développant une vision aussi militarisée, colonialiste et faisant d’un tel prosélytisme catholique ? Le refrain « Du sabre et du goupillon » revient à la mode pour Pécresse !

 Deux structures œuvrant contre le droit à l’IVG sont aussi soutenues par la droite régionale : si le financement de la Maison de Marthe et Marie (25 000€) est reconduit pour la deuxième année, celui en faveur du Foyer El-Paso (25 000€), très proche des milieux catholiques les plus fondamentalistes, est une première. Ces deux associations sont référencées parmi les structures les plus actives et sérieuses en matière « d’initiatives qui disent non à l’IVG et proposent de l’aide aux femmes en détresse ».

Le Front de gauche s’oppose au financement de ces structures. Comme en septembre 2017, il lance l’alerte!

Avec l’entrée d’une nouvelle élue Sens commun déjà bien en place et le PCD de Christine Boutin, la mouvance catholique rétrograde et obscurantiste pèse de plus en plus lourd sur la politique de Pécresse.

A quoi joue Valérie Pécresse ? Visiblement, elle est plus préoccupée de sa course avec Wauquiez pour savoir qui sera le plus réactionnaire et flattera le plus un électorat rance que de s’occuper des besoins des Francilien.ne.s.

Paris, le 20 novembre 2018

Commission permanente du 21 novembre 2018

Amendements déposés par le groupe Front de Gauche :

Amendements 41, 42 et 43

 

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Share This
Page generated in 1,082 seconds. Stats plugin by www.blog.ca