Le déménagement de la Région, ce n’est pas pour tout le monde !

Mar 2, 2017 | Communiqués

Depuis des mois, Valérie Pécresse a voulu faire du déménagement du siège régional à Saint-Ouen (93) un symbole fort de sa politique. Si sur ce dossier, nous avons dénoncé le manque de concertation des élu.e.s et personnels, notre groupe a toujours soutenu le principe d’un regroupement des services régionaux sur un site unique en banlieue.
Pourtant selon des propos rapportés dans le Journal du Grand Paris de cette semaine, la présidente de Région souhaiterait garder « un pied-à-terre à Paris » pour des raisons pratiques de déplacement (…) mais aussi « pour servir de vitrine d’attractivité de la région ». Cette information, qui n’a été communiqué ni au conseil régional ni à la Mission d’Information et d’Evaluation dédiée, est pour le moins surprenante.

Selon Michel Jallamion, élu régional : « Les personnels, mobilisés depuis des mois face au mépris affiché de la droite régionale, apprécieront le deux poids, deux mesures. Plutôt que de s’assurer un pied-à-terre du coté parisien du périphérique, Mme Pécresse ferait mieux de garantir de bonnes conditions de travail à tou.te.s les agent.e.s dans le futur site de Saint-Ouen ».

Pour Céline Malaisé, présidente de groupe : « Sur le déménagement comme sur tant d’autres dossiers, le modèle Pécresse se fissure. Derrière les plans de com’, c’est bien la droite dure qui est aux manettes, avec son mépris de la banlieue et sa défense des inégalités. Nous demandons à la présidente de s’expliquer et de ne pas user d’un passe-droit contrevenant au principe qu’elle s’est elle-même fixé : localiser l’ensemble des services régionaux dans le nouveau siège de Saint-Ouen ».

Le 2 mars 2017

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Share This
Page generated in 2,138 seconds. Stats plugin by www.blog.ca