Sélectionner une page

Contre les violences faites aux femmes, la Région peut agir mieux et plus !

Nov 25, 2016 | Communiqués

Ce 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, prend un goût amer après le refus de libérer Jacqueline Sauvage qui a subi des violences conjugales. Tous les 3 jours, une femme meurt sous les coups de son conjoint. Les élu-e-s du Front de gauche considèrent que la lutte contre les violences faites aux femmes est une question majeure pour la Région Ile-de-France. Eduquer les lycéens et les apprentis, sensibiliser les étudiant-e-s des formations sanitaires et sociales, soutenir les associations engagées sont autant de leviers qu’il faut utiliser pour faire reculer les violences.

Toutefois, la politique régionale mise en œuvre par Valérie Pécresse manque d’ambition et de moyens financiers. Nous nous sommes ainsi opposés à la baisse de 30% des moyens alloués à l’Observatoire régional de lutte contre les violences et au Centre Hubertine Auclert ; à la baisse drastique du soutien financier aux associations. Ce sont des acteurs incontournables qui doivent être soutenus à la hauteur du défi qui est posé à la société.

Céline Malaisé, présidente de groupe, précise : « Nous prenons acte du soutien public fait ce jour par Valérie Pécresse au Centre Hubertine Auclert mais nous voulons aussi lui rappeler que la lutte contre les violences et pour l’égalité femmes-hommes passent par des moyens financiers conséquents. »

Le 25 novembre comme toute l’année, les élu-e-s Front de gauche continueront d’agir pour l’égalité femmes-hommes aux côtés des actrices engagées et notamment des associations. La vigilance est de mise pour que les droits des femmes ne reculent pas.

Le 25 novembre 2016

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Share This
Page generated in 1,594 seconds. Stats plugin by www.blog.ca