DOSSIER – Clause Molière : les interventions du Front de gauche

En 2017, Valérie Pécresse a décidé d’imposer, dans les marchés publics de la Région concernant différents domaines (travaux, transport, formation professionnelle, activités de conseil, etc.),
 une clause imposant aux salariés la compréhension et l’usage du français, dite clause « Molière »”.

Mais derrière un motif apparent de lutte contre le travail illégal, cette mesure revêt en réalité un caractère discriminatoire, dont nous avons dénoncé la légalité : elle vise en réalité tous les travailleurs étrangers, y compris des travailleurs légalement établis en France, notamment les réfugiés, les demandeurs d’asile, ou les autres travailleurs étrangers disposant d’un titre de séjour attaché à un travail temporaire ou saisonnier, et qui acquittent l’intégralité des cotisations sociales liées à leur emploi.

C’est pourquoi nous nous sommes mobilisés, et restons fermement opposés à la mise en œuvre de cette clause, dont le caractère xénophobe n’est pas acceptable.

DOCUMENTS OFFICIELS :

Amendement du groupe FdG – CR des 9 et 10 mars 2017

Verbatim de la séance des 9 et 10 mars 2017

COMMUNIQUÉS DE PRESSE :

Communiqué du 4 mai 2017 : Clause Molière illégale et xénophobe, Pécresse doit y renoncer !

Communiqué du 20 mars 2017 : La clause Molière illégale : une défaite politique pour Pécresse et Cie

Communiqué du 9 mars 2017 : La clause Molière, une mesure discriminatoire et illégale

DANS LES MÉDIAS :

Vanessa Ghiati sur BFMTV le 10 mars : “C’est une mesure discriminante”

Céline Malaisé au journal de France 3 Île-de-France du 10 mars : “Pécresse glisse dangereusement vers la préférence nationale”

Céline Malaisé dans Le Monde du 13 mars : Plusieurs régions françaises font un pas vers la préférence nationale

Céline Malaisé dans Les Echos du 14 mars : Travail détaché : en France, la polémique monte sur la « clause Molière »

La réaction de notre groupe sur la vidéo d’information de BRUT : “Une mesure abusive et discriminatoire”

La tribune de Céline Malaisé dans L’Humanité du 17 mars : “Clause Molière” : la fourberie identitaire de la droite

 

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Share This
Page generated in 1,066 seconds. Stats plugin by www.blog.ca