Sélectionner une page

Budget régional 2021 de V. Pécresse : Agir pour les Francilien·ne·s face aux crises nécessite des actes et non de la communication

16 Déc 2020 | Communiqués, Publications

Saint-Ouen, le 16 décembre 2020
Alors que le choc de la crise sociale et économique s’abat sur les Francilien·ne·s, que l’urgence climatique est toujours plus forte, le budget 2021 de V. Pécresse reste déconnecté des urgences sociales et environnementales. Au-delà de la communication, des tours de passe-passe et des chiffres annoncés, ce budget est sans ambition face aux crises  Il n’est pas un bouclier pour les plus fragiles, pas plus qu’il ne permet de rompre avec le système qui nous mène au bord du gouffre. Il ne permet en rien d’allier la solidarité et la préservation de l’environnement, ni de rompre avec une économie qui place l’accumulation des profits avant nos vies et notre planète.
Valérie Pécresse a été la « présidente du temps perdu ».

Ce budget est un résumé de son bilan : 

– 
Les transports publics sont au bord de l’explosion, les usagers n’en peuvent plus. Des financements conséquents sont indispensables mais demeurent absents. La droite régionale aura surtout inauguré les projets lancés par ses prédécesseurs !
– 
La politique environnementale est surtout faites d’annonces, alors que l’aide à la rénovation thermique des logements a été réduite à néant, les investissements pour les espaces verts réduits à peau de chagrin, les moyens pour l’économie circulaire et la gestion des déchets non consommés, l’aide aux associations environnementales stoppée net, le budget des énergies renouvelables consommé à moins de la moitié.

– 85% des lycées ont vu la 
dotation régionale baisser, et celle par lycéen·ne sabrée de 21€ chaque année.
– 
Le budget du logement social a été divisé par trois, passant de 100 M€ à 30M€ entre 2015 et 2021, réduisant ainsi de 25% les constructions, alors que la crise du logement est d’une ampleur sans précédent.
– Le soutien aux entreprises se fait en faveur des plus grandes, 
celles qui n’en ont aucun besoin, et sans conditions sociales ni environnementales, au détriment des TPE, PME-PMI.

Contre ce budget de régression sociale et environnementale, les élus Front de gauche ont défendu 150 amendements pour porter une alternative politique fondée sur la solidarité, la défense de l’intérêt général et de l’environnement, pour lutter contre les inégalités, et améliorer la vie quotidienne des Francilien·ne·s. Il est temps de tourner la page Pécresse en 2021. Les élu·e·s Front de gauche s’y emploient.

Nous suivre sur les réseaux


« Prendre des parts de marché »
« Commercialiser » des dépôts de bus de la RATP à Amazon et Chronopost

L’ouverture à la concurrence des transports se prépare...
En juin, aux régionales, il ne faut pas se louper et la faire dérailler
#PouvoirVivre

https://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/grand-paris-des-depots-bus-ratp-prets-a-accueillir-des-livraisons-damazon-et-chronopost-18-04-2021-IUONT7QWPRBQJIX7YK37BDVGDM.php

Load More...

Communiqués


Page generated in 1,732 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This