Amiante dans les lycées – Villeneuve Le Roi / Priorité à la santé publique des personnels et élèves

Jan 24, 2018 | Communiqués

Lors de la commission permanente du 24 janvier 2018, les élus du groupe Front de gauche ont insisté, par voie d’amendements, pour que l’exécutif prenne ses responsabilités face à l’ampleur de la mobilisation au lycée Villeneuve Le Roi et au potentiel scandale de l’amiante qui pourrait exploser dans les lycées franciliens si aucune mesure n’était mise en œuvre afin de l’anticiper.

Pour Céline Malaisé, présidente de groupe, « en décidant de poursuivre la société ayant effectué les analyses défectueuses d’amiante en 2015 ou en inscrivant les salariés dans un parcours de santé, une partie de nos amendements est satisfaite. Mais c’est toujours à minima. »

Pour Didier Mignot, conseiller régional « la santé des personnels et des élèves doit retenir toute notre attention et mobiliser tous les moyens techniques aujourd’hui disponibles : protéger, accompagner est de la responsabilité de la Région.»

Si la droite régionale et Valérie Pécresse souhaitent réellement répondre aux problèmes de l’amiante dans les lycées, car le lycée Brassens de Villeneuve-le-Roi n’est pas un cas isolé, elles doivent impérativement répondre aux trois points suivants :

A propos d’une expertise fiable dans l’ensemble des lycées franciliens, elle doit être établie au plus vite sans polémique.

A propos du suivi médical, l’exécutif doit suivre à la lettre les procédures médicales à engager pour que les potentiels problèmes médicaux des personnels et élèves soient pleinement pris en charge par la collectivité.

A propos de Villeneuve-Le-Roi, la démolition/reconstruction du lycée Georges Brassens doit être accélérée et entamée dans les plus brefs délais et par tous les moyens disponibles.

Le 24 janvier 2018

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Share This
Page generated in 0,847 seconds. Stats plugin by www.blog.ca