Sélectionner une page

A Saint-Ouen, la culture en danger ! Valérie Pécresse doit réagir immédiatement.

8 Oct 2019 | Communiqués

Paris, le 8 octobre 2019

MAINS D’ŒUVRES, lieu artistique et culturel hors norme basé à Saint-Ouen, est l’un des tout premier à avoir investi des territoires industriels en friche hors des sentiers battus parisiens.

Aujourd’hui, MAINS D’ŒUVRES est en danger.

Après des années de menace, ce lieu fait l’objet d’une expulsion demandée par le maire UDI de Saint-Ouen, William Delannoy. Les décisions de ce dernier se suivent et contredisent les grands discours sur la culture de Madame Pécresse qui a pourtant choisi d’y installer le siège du Conseil régional d’Île-de-France. Elle qui, depuis 4 ans, clame haut et fort vouloir défendre et renforcer la culture hors de Paris, voilà qu’elle laisse ce lieu reconnu de toutes et tous, fermer sans protester.

Avec cette décision, ce sont des centaines d’artistes en résidence soutenus par les collectivités locales et l’État, des dizaines de salarié·e·s, des milliers habitant·e·s, d’usager·ère·s quotidiens qui se retrouvent dehors. Mais c’est surtout une certaine idée de faire société, de créer du commun qui est ici mise à mal.

MAINS D’ŒUVRES doit rester ouvert.

Le rôle des pouvoirs publics est de soutenir les lieux de création artistique et culturelle d’autant plus quand leur ouverture aux publics est si grande. La ville de Saint-Ouen dispose de suffisamment de foncier pour que le conservatoire de musique, que le maire voudrait installer dans les locaux de Mains d’œuvres, voit le jour ailleurs.

Il ne s’agit pas d’opposer les services publics et les lieux de culture entre eux, mais de respecter les projets qu’ils développent de manière complémentaire.

Comme en 2017, Valérie Pécresse doit prendre position pour le maintien de MAINS D’ŒUVRES dans son lieu historique et rappeler à son allié politique l’enjeu de soutenir de tels lieux sur son territoire.


Nous suivre sur les réseaux

@laurencedecock1 Avec moins d’heures il faut sabrer les programmes. Brigitte le fait pour nous !!!

C’est quoi la suite ?!
La constitution d’un fichier ?
Un statut particulier ?
Un signe distinctif visible ? https://t.co/uea7AE2K1l

"La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public."

Et on fait quoi quand la République n'assure plus et ne garantit plus ?!...

Load More...

Communiqués


Share This
Page generated in 1,285 seconds. Stats plugin by www.blog.ca